Plus d’infos ? Visitez ce site web.

Qu’est-ce que c’est une cataracte?

La cataracte est une opacification du cristallin qui provoque une diminution de l’acuité visuelle. En conséquence celle-ci rend la vision trouble et floue, ne permettant plus de voir les couleurs aussi nettement qu’avant. C’est comme si on regardait au travers d’un verre trouble. La forme la plus fréquente de cataracte est celle liée à l’âge se développant au courant des années. L’intensité des problèmes dépend de la mesure dont le cristallin est atteint. Au début la vision pour la lecture peut être meilleure qu’avant. Ceci est seulement un phénomène temporaire et au fur et à mesure que la cataracte avance, la vision de loin diminue.

Comment découvre-t-on une cataracte?

Il faut un examen complet et précis chez votre ophtalmologue pour déterminer si la diminution de la vision est effectivement bien due à la cataracte. En effet, il y a aussi d’autres causes d’une diminution de la vision.

Quel est le traitement de la cataracte?

Quand le patient se plaint d’une diminution de la vision et quand celle-ci le gêne dans ses activités journalières, il faut envisager une intervention. Celle-ci se passe de façon ambulatoire (quelques heures à l’hôpital). L’anesthésie est locale ; on laisse simplement couler quelques gouttes de l’anesthétique sur l’œil. Il n’y a donc ni piqûre, ni injection. On appelle cette anesthésie une anesthésie «topique». Elle exige une grande dextérité et maîtrise du chirurgien. L’opération elle-même dure 20 à 30 minutes.

En quoi consiste une intervention de cataracte?

Le cristallin opacifié (la cataracte) se trouve dans un sac. A travers une petite incision de 2 mm sous anesthésie locale (anesthésie topique), la capsule antérieure du sac est ouverte. Via cette ouverture la cataracte est émulsifiée par ultrasons. Cette technique s’appelle ’la faco émulsification’ ou abrégé ‘la faco’. Après avoir aspiré les restes du cristallin émulsifié, une lentille souple et pliable est introduite via l’ouverture dans le sac. Ce cristallin artificiel se déplie à température humaine et se positionne joliment dans le sac oculaire.