Plus d’infos ? Visitez ce site web.

Les patients diabétiques (dépendant de l’insuline et non-dépendant de l’insuline) ont un risque environ 25 fois plus élevé que la population normale de développer des troubles visuels graves. Aux Etats-Unis le diabète est par ailleurs la cause la plus importante de nouveaux cas de cécité.

Le diabète cause essentiellement une microangiopathie, c’est-à-dire une atteinte des petits vaisseaux de l’organisme et donc aussi des petits vaisseaux de la rétine de l’œil. Ceci provoque des exsudats, des oedèmes et des hémorragies au niveau de la rétine. Un contrôle régulier et une détection précoce des lésions sont importants, car ainsi et pour éviter une progression de la perte de la vision un traitement au laser (laser argon) peut être effectué, d’habitude en plusieurs sessions. Le traitement au laser argon se passe d’une façon ambulatoire à la consultation, après avoir anesthésié l’œil avec un collyre anesthésiant. Une lentille de contact est placée sur l’œil et ensuite le traitement est effectué.

Il est important qu’un patient diabétique soit régulièrement contrôlé chez son ophtalmologue et ceci durant toute sa vie. La fréquence des contrôles dépend du type de diabète, de la durée du diabète et de la gravité des lésions que nous trouvons au niveau du fond d’œil. C’est votre ophtalmologue qui discute avec vous de la fréquence des contrôles.